March 24 – Death Valley (4) – Nord

Ubehebe Crater

Ce site est à plus d’une heure de route de route de Furnace Creek, mais un cratère de volcan ça ne se rate pas! Ce cratère est très récent à l’échelle des temps géologiques, puisqu’il s’est formé il y a environ 2000 ans, alors que les humains peuplaient déjà la région.

Ce cratère fait 800 mètres de diamètre et 180 mètres de profondeur. Il s’est formé lors d’une violente explosion volcanique. Comme expliqué dans un article précédent, la Vallée de la Mort fait partie de la province géologique du Basin and Range, qui est encore en extension aujourd’hui. Par endroits, la croûte terrestre est plus fine et ce contexte géologique favorise la présence de magma relativement proche de la surface. Dans le cas du cratère Ubehebe, le magma est entré en contact avec un aquifère à plusieurs dizaines à centaines de mètres sous la surface. Au contact avec le magma, l’eau de l’aquifère s’est transformée en vapeur, créant une énorme surpression qui a pulvérisé la roche sur plus de 15 km2 et créé ce cratère.

Le cratère est à plus de 800 mètres d’altitude, la température y est donc relativement moins chaude qu’au niveau de la croûte de sel. Un vent soutenu nous rafraichit tout au long de notre tour sur la bordure du cratère en plein soleil.

Une vaillante plante sur la bordure du cratère

Des cratères plus petits sont également adjacents au cratère principal. Des strates sont visibles dans les cratères. La roche de couleur orange est probablement la roche restante dont une partie a été pulvérisé par l’explosion. Les strates de couleur sombre situées au dessus sont formées par les retombées de cendres formées lors de l’explosion.

Mesquite Flat Sand Dunes

Sur le trajet du retour, nous nous arrêtons au dunes de la plaine de Mesquite. La journée a déjà été longue et nous nous contentons donc de monter sur une dune pour admirer le paysage et les fourmis!

Camping

Nous retournons au camping à la tombée de la nuit et retrouvons nos voisins de camping pour un nouveau banquet sous les étoiles pour partager nourritures, découvertes, et autres histoires. Un site que nous n’avons pas pu aller voir, parce qu’il est excentré et parce qu’il faut une voiture tout-terrain pour s’y rendre, est Racetrack Valley. Cette plaine est couverte de roches éparses qui avancent (très) lentement sur la plaine en laissant l’empreinte de leur passage sur le sol. Pour se rendre compte du déplacement il faut s’y rendre à plusieurs années d’intervalle. Ce sont les cycles de gel et dégel qui permettent aux roches de se déplacer sur la surface légèrement inclinée de la plaine.

Cet article fait partie d’une série d’articles consacrés à mon voyage dans l’Ouest des États-Unis en mars-avril 2022. Vous pouvez accéder à la liste des articles de cette série, à l’article précédent (March 24 – Death Valley (3) – Furnace Creek), et à l’article suivant (March 25 – Death Valley (5) – Ouest).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.