June – Piscine et course à pied

C’est l’été, il ne fait pas encore trop chaud, c’est l’idéal pour les sports de plain air! Le Lake Churchill autour duquel on va souvent marcher (en été, à l’automne, aux premières neiges, en hiver) et où on observe souvent des animaux (castor, faune printanière), est aussi idéal pour courir à l’ombre des arbres. Et si les jambes sont en forme, on fait plusieurs tours!

Début juin, c’est aussi l’ouverture de la piscine de la résidence. L’année dernière, on n’y était pas allés à cause du Covid, mais cette année on est vaccinés alors on en profite. La piscine est ouverte jusqu’à 8h le soir, ce qui laisse suffisamment de temps pour aller faire un plongeon après la journée de travail. 🙂

En fonction du temps et de la motivation, entre marcher, courir et nager, on a le choix! 🙂

June 12 – Sugarloaf Mountain

Ce samedi, nous avons décidé d’aller explorer une petite montagne à une demi-heure de chez nous: Sugarloaf Mountain (le pain de sucre), qui culmine à 1283 pieds (387 mètres) d’altitude. Nous avons suivi un circuit qui contourne la montagne, puis nous mène au sommet et redescend directement au parking. La balade est relativement courte (environ 1h30), mais pentue (dénivelée: 180 mètres).

La présence de cette petite montagne au milieu de la plaine s’explique par sa géologie. Sugarloaf est composée de quartzite, un grès très riche en silice et résistant à l’érosion. Sur certains blocs de roche, on peut observer des marques de vagues, témoins d’une plage fossile. Les grès de Sugarloaf datent du cambrien (540-485 millions d’années), ils sont légèrement plus vieux que les grès Armoricains que l’on trouve en Bretagne et qui datent de l’ordovicien (485-445 millions d’années).

Vue depuis le sommet de Sugarloaf Mountain
Sommet de Sugarloaf Mountain
Descente dans les bois
Descente dans les bois

May 24-27 – Philadelphia

Depuis presque un an, je travaille pour l’Université de Pennsylvanie (U Penn) à Philadelphie (Philly), mais je n’y étais encore jamais allée. Un concours de circonstances a fait que je m’y suis rendue fin mai cette année.

D’une part, j’ai eu la chance de me faire vacciner relativement tôt. Dès que la possibilité de se faire vacciner a été ouverte pour tout le monde dans le Maryland, je me suis inscrite sur la liste d’attente. J’ai été appelée pour ma première dose moins d’une semaine plus tard, fin avril, et la deuxième dose a eu lieu mi-mai. D’autre part, mon chef, qui travaille lui aussi principalement à distance, se rendait sur le campus la semaine suivant ma vaccination.

Au dernier moment, j’ai donc décidé de me rendre à Philly la même semaine que mon chef. De nombreuses restrictions d’accès au campus sont encore en place pour limiter la propagation du Covid, j’ai donc dû obtenir une autorisation pour pouvoir accéder aux batiments où se trouve mon bureau et les labos.

Le lundi matin, j’ai fait le trajet en voiture en passant proche de Washington (DC), Baltimore (Maryland), Wilmington (Delaware), pour arriver à Philadelphie (Pennsylvania) dans le quartier de University City. Dès mon arrivée je suis allée directement au bureau des badges pour obtenir ma PennCard, indispensable pour accéder aux bâtiments de l’université. Après un rapide repas avec quelques collègues, j’ai eu accès à mon bureau au Kleinman Center of Energy Policy et l’un de mes collègues de bureau m’a fait visiter le reste du bâtiment.

Arrivée à UPenn depuis le centre ville de Philadelphie
Kleinman Center for Energy Policy
Weitzman School of Design vue depuis le bâtiment du Kleinman Center for Energy Policy.

Pendant ces quelques jours à Philly, j’ai pu rencontrer mon groupe de recherche en personne, certain nouveaux étudiants et post-docs pour la première fois. J’en ai profité pour faire un maximum de réunions, parfois en extérieur sur le parvis en face du Kleinman Center for Energy Policy. Les étudiants m’ont aussi donné une visite des labos et des expériences à plus grande échelle en extérieur. Et nous avons profité d’être tous à Philly pour aller manger ensemble le midi et/ou le soir en fonction des disponibilités de chacun. Le mercredi soir, on est tous allé manger au White Dog Cafe, que je recommande vivement!

Au cours de mon séjour, mon logement était localisé proche de Rittenhouse Square, plus proche du centre ville que University City. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller visiter la ville. La prochaine fois, je pense donc inclure un week-end dans mon séjour pour avoir davantage de temps pour visiter la ville. Je pense continuer à travailler à distance pendant encore un an en habitant à Germantown et aller à Philadelphie pour une semaine environ tous les deux mois. J’aurai donc plusieurs occasions de visiter la ville. La prochaine fois, je pense aussi prendre le train entre Washington et Philadelphie plutôt que de conduire pendant deux heure et demi aller et retour, après tout je travaille sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et puis j’aime bien prendre le train!

Le fleuve Schuylkill qui sépare le centre-ville de University City vu depuis Walnut Street
Walnut Street – vue vers le centre ville depuis University City
Walnut Street – vue vers le Sud
Walnut Street – entre University City et le centre ville