March 21 – Grand Canyon – South Kaibab trail

Au programme ce matin: une randonnée à partir de South Kaibab trailhead. Contrairement à la veille, nous ne pouvons pas accéder à ce chemin en voiture. Un système de navettes nous permet de rejoindre le départ de notre randonnée. Le chemin South Kaibab va jusqu’au fond du canyon, un pont permet de passer de l’autre côté de la rivière et le chemin North Kaibab remonte jusqu’au plateau de l’autre côté du canyon. Cette randonnée serait un projet de plusieurs jours, nous avons donc marché sur une petite partie du chemin, en passant par le Ooh Ahh Point jusqu’à Cedar Ridge, puis nous sommes remontés.

Nous voilà repartis vers le canyon à travers la Kaibab National Forest.
Vue depuis South Kaibab trailhead.

Descente jusqu’au Ooh Aah Point

Début de chemin en haut de la falaise.

Trouver un chemin pour descendre dans le canyon n’a pas été facile étant donné que le canyon est bordé par une falaise abrupte. Le chemin qui part de South Kaibab trailhead a été creusé dans la falaise à partir de 1924, tout le matériel étant porté par des hommes ou des mules, et la construction se faisant la nuit pendant les mois d’été. La construction s’est terminée en 1928 avec l’installation du pont qui rejoint le North Kaibab trail.

Vue du Ooh Aah Point

O’Neill Butte

Vue de Cedar Ridge

Eh oui, les écureuils sont partout!
On voit bien les couches tabulaires horizontales de part et d’autre du canyon sur la majorité de la hauteur des falaises. Vers le bas des falaises, on ne voit plus cette structure en strates et les roches sont plus sombres. Ce sont des roches métamorphiques, sur lesquelles se sont déposées les roches sédimentaires il y a plusieurs centaines de millions d’années.
O’Neill Butte – le fleuve Colorado a creusé le plateau du Colorado en lassant des morceaux de falaise en place, appelées buttes témoins.

Remontée

On ne peut s’empêcher de jeter quelques coups d’œil en arrière pour continuer de profiter du spectacle!
Lorsqu’on monte, on a le nez sur la roche et on peut admirer les dessins bien visibles dans la roche qui témoignent de la façon dont se sont déposés les sédiments. Ici, les lignes ne sont pas parallèles et parfois se recoupent, ces sédiments sont probablement d’anciennes dunes de sable façonnées par le vent.
D’autres dunes fossiles!
On attaque la falaise de grès qui marque le bord du canyon. On y est presque!
Mule pour le portage ou pour promener les touristes. Les mules du Grand Canyon viennent majoritairement du Tennessee où elles sont utilisées dans les champs de tabac.

Cet article fait partie d’une série d’articles consacrés à mon voyage dans l’Ouest des États-Unis en mars-avril 2022. Vous pouvez accéder à la liste des articles de cette série, à l’article précédent (March 20 – Grand Canyon – Scenic Road), et à l’article suivant (March 21 – Grand Canyon – Géologie).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.