Aug – Work and blueberry picking

Le mois d’août a été très intense au boulot avec plusieurs projets avec des deadlines fin août début septembre. Comme d’habitude, le but c’est de capturer le CO2, soit au niveau des fumées d’usine, avant qu’il soit rejeté dans l’atmosphère, ou par capture directe à partir de l’atmosphère en utilisant des sources d’énergies renouvelables et émettant peu de carbone.

Malgré tout, on a pu faire quelques sorties, principalement à la Tougas Family Farm à 15-20 minutes de chez moi pour cueillir des myrtilles… et faire des clafoutis! 🙂 J’utilise la même recette que le clafoutis aux cerises de ma Maman en remplaçant simplement les cerises par des myrtilles. Un des avantages notoires est qu’on a pas besoin de passer une demi-heure à dénoyauter les cerises! Pendant l’été et l’automne, j’ai aussi cueilli des framboises, des mûres, des pommes et acheté des pêches et des citrouilles.

Cyrus et moi en pleine cueillette
Ce jour-là on a cueilli tellement de myrtilles qu’on en a congelé et il y a deux jours, j’ai pu faire un clafoutis pour égayer cette morne période de Covid-19.
Et voilà le résultat! Miam!

Une autre française, Louise, est arrivée à Worcester mi-août. Je l’ai un peu aidée à s’installer et à comprendre les subtilités administratives du pays et je peux maintenant dire (puisque j’écris cet article avec 7 mois de retard…) qu’on est devenues amies! 🙂 Peut-être que les clafoutis aux myrtilles y sont pour quelque chose?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.