July 4 – Independence Day!

Aujourd’hui on est le 4 juillet, c’est le jour où l’on fête l’indépendance des États-Unis vis-à-vis du Royaume-Unis unanimement votée par le Congrès le 4 juillet 1776. Pour plus de détails sur la déclaration d’indépendance et la constitution, voir mon article sur le début de la démocratie aux États-Unis.

C’est le premier 4 juillet à Washington DC pour nous tous. Comme nous n’avons pas vraiment idée de l’affluence, nous décidons de prendre les devants. Pour éviter les problèmes de parking, nous prenons le métro qui nous mène directement près de la Maison Blanche depuis le terminus de Shady Grove situé à un quart d’heure de chez nous.

Défenseur de la bonne entente entre personnes d’opinions différentes – « Arrêtez de vous détester parce que vous n’êtes pas du même avis ».
La Maison Blanche vue de la Pennsylvania Avenue et le haut du Washington Monument en arrière plan. Devant les grilles, il y a souvent un attroupement de personnes aux revendications diverses.
St John’s Episcopal Church – Église fréquentée par les présidents.
Le cannabis est légal depuis peu dans le District de Columbia, voici le Cannabus!
Le cannabis est légal depuis peu dans le District de Columbia, voici le Cannabus!
De nombreux foodtrucks sont stationnés le long des trottoirs.

Nous profitons des foodtrucks stationnés un peu partout pour attraper un sandwich et manger à l’ombre des arbres du Lafayette square, en face de la Maison Blanche, puis nous allons prendre le dessert à la Cheesecake Factory. Certains musées ont ré-ouvert, mais l’accès est toujours restreint à cause du Covid-19 et toutes les entrées étaient déjà réservées bien en avance. Nous nous dirigeons donc tranquillement vers le National Mall pour trouver un bon emplacement pour le feu d’artifice. Après l’attaque du Capitole le 6 janvier dernier, la sécurité a été renforcée dans la capitale, et l’accès au National Mall a été réduit à quelques entrées où les sacs sont vérifiés. En arrivant sur le site, on réalise qu’on est bien en avance, et on choisit un coin d’ombre pour jouer aux cartes.

Vers 19 heures, de plus en plus de personnes affluent, mais le National Mall est tellement grand que tout le monde trouve une place avec une bonne vue vers le lieu de lancement du feu d’artifice tout en restant un peu à l’écart de ses voisins, covid oblige. Avant la tombée de la nuit, je décide de déambuler entre les groupes pour prendre des photos des gens et de leurs tenues. Honnêtement je pensais voir des tenues plus exubérantes et beaucoup plus de drapeaux américains, dans la foule j’ai tout de même trouvé quelques spécimens intéressants. L’ambiance est très calme, les gens sont venus en famille ou entre amis, généralement en petits groupes.

Le feu d’artifice est tiré depuis le bassin situé entre le mémorial de la seconde guerre mondiale et le Lincoln Monument, il y a donc deux endroits privilégiés pour avoir une bonne vue: les marches du Lincoln Monument qui sont absolument bondées, ou les pelouses du National Mall entre le Washington Monument et le mémorial de la seconde guerre mondiale qui sont légèrement en pente et assurent un bon point d’observation à tous. Un autre feu d’artifice identique est simultanément tiré au-dessus de la rivière Potomac. Le feu d’artifice est aux couleurs du drapeau américain, rouge, blanc, et bleu et certains feux explosent en smileys, il y a même des feux d’artifice en forme de lettres maintenant, alors on a évidemment eu le droit à USA!

La foule sur les escaliers du Lincoln Mémorial.
Les copains font la sieste!
L’hélicoptère fait des rondes au-dessus du National Mall.

Vers 10 heures, la fête est finie, tout le monde rentre tranquillement chez soi ou vers le métro, pendant qu’un groupe de français éméchés braillent « Le Lac du Connemara ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.