Apr 4 – Jug Bay Wetlands Sanctuary

Aujourd’hui, nous avons décidé de faire une sortie un peu plus longue et de nous rapprocher de la mer. Nous avons donc contourné Washington DC pour nous rendre au Jug Bay Wetlands Sanctuary. Cette réserve naturelle est située sur la rive gauche de la Patuxent River et est suffisamment proche de l’embouchure pour ressentir l’influence des marées et pour que l’eau soit légèrement salée. À cet endroit, la rivière s’élargit et abrite des marais dans ses méandres peu profonds.

En amont, la Patuxent River contourne Washington DC par le Nord et passe à proximité du Patuxent Research Refuge où je m’étais rendue l’été dernier avec Amaury.

Belle grange vue depuis le chemin de terre menant au parking du Jug Bay Wetlands Sanctuary.

Après un rapide passage au centre d’accueil de la réserve naturelle, nous avons commencé notre balade par un chemin sur pilotis dans les joncs en bordure du marais, puis entre les arbres au racines submergées.

Notre balade se prolonge par un chemin qui s’avance à travers les marais et permet d’accéder à des plates-formes d’observation plus proches du fleuve. Il est presque midi, ce n’est donc pas forcément le meilleur moment de la journée pour observer la faune et notamment les oiseaux. Nous avons tout de même eu la chance de voir des balbuzards pêcheurs à la jumelle.

Ponton en bois menant à un abri d’observation
Plate-formes de nidification (on en voit deux). Au premier plan: plate-forme vide. À l’arrière plan à gauche: plate-forme avec un nid sur lequel sont posés un balbuzard adulte et un ou plusieurs jeunes. À l’arrière plan, légèrement à droite: piliers où s’est posé un balbuzard adulte avec un poisson dans ses serres, peut-être à destination du nid avec les jeunes.
Nid où sont posés les jeunes balbuzards.
Petit ponton menant à une plate-forme au milieu du marais. Nous n’avons malheureusement pas vu beaucoup d’oiseaux, mais de petites pousses vertes montre que l’hiver touche à sa fin!
Vue de la rive opposée de la Patuxent River.
Vue vers l’aval du fleuve.
Autre plate-forme de nidification où sont posés deux balbuzards adultes.
Balbuzard pêcheur.

Nous continuons notre chemin davantage dans la forêt jusqu’à Otter Point. Il fait beau, le soleil chauffe bien lorsque nous ne sommes pas à l’ombre relative des arbres qui n’ont pas encore de feuilles. Dans les bras peu profonds de la rivière, de nombreux troncs ou branches d’arbre sont partiellement submergées, ce qui fait la joie des tortues! Elle s’accumulent sur les branches pour prendre le soleil et forment de véritables brochettes!

Au bord d’une petite rivière dans la forêt nous avons aussi vu plusieurs grenouilles bien camouflées. Nous avons ensuite terminé notre promenade en traversant les bois tapissés de petites fleurs blanches.

La journée n’est pas terminée! En ce moment les cerisiers sont en fleur, sur les chemin du retour nous nous sommes donc arrêtés à Washington pour aller voir les cerisiers sur le National Mall.

March – Oiseaux et jardinage

Oiseaux

Début mars, nous avons installé une petite mangeoire sur le balcon. On a rapidement eu quelques habitués. Voici quelques photos. Nous avons au moins deux couples de Roselins familiers (House Finch) qui viennent presque quotidiennement, et plus rarement un Junco ardoisé (Dark-eyed Junco) et un Cardinal rouge (Northern Cardinal). Une fois nous avons aussi eu une Tourterelle triste (Mourning Dove). Les liens redirigent vers les photos de Laetitia, qui sont bien meilleures!

Au passage, je vous présente également le Grand Héron (Great Blue Heron) posté à proximité de la hutte du castor au Lake Churchill,.

Plantes aromatiques

Mi-mars je me lance dans un autre projet, faire pousser des plantes aromatiques! J’ai trouvé une jardinerie à 15-20 minutes de chez nous où j’ai pu acheter mes petites plantes et avoir des conseils. Malheureusement notre appartement est exposé au Nord-Nord-Est, l’ensoleillement vital à mes petites plantes ne sera donc pas optimal, mais je reste optimiste! On m’a conseillé de commencer avec quelques plants pour tester si les conditions conviennent à la croissance de mes plantes aromatiques. J’ai donc maintenant deux pots, l’un avec persil, menthe et basilic, et l’autre avec thym et romarin. Je les ai placés à la meilleure fenêtre de notre logement et mes plants ont presque deux heures de soleil chaque matin. Dans quelques semaines, je pourrai les mettre sur le balcon avec les oiseaux!

Mar 6 – Little Seneca Lake

Aujourd’hui ça sent le printemps, il ne fait plus aussi froid que les jours précédents et le soleil est radieux. C’est l’occasion d’aller découvrir un autre lac, le Little Seneca Lake, qui fait partie de la même série que le Churchill Lake autour duquel on se balade régulièrement. Le little Seneca Lake est beaucoup plus grand et a un contour très sinueux. Le chemin qui serpente dans les bois suit le contour de la berge Sud-Ouest du lac, un peu en retrait. Depuis le parking, avant même de commencer à marcher, nous avons observé un groupe de vautours qui sont potentiellement des urubus noirs (black vultures).

Little Seneca Creek
Bras du Little Seneca Lake