March 22 – Hoover Dam

L’autoroute US93, que nous empruntons pour voyager du parc national du Grand Canyon, au parc national de la Vallée de la Mort, passe juste à côté du Hoover Dam. Le barrage est situé sur le fleuve Colorado, qui fait la frontière entre le Nevada et l’Arizona à cet endroit, et ferme le lac Mead.

Le lac Mead est le plus grand lac de barrage des États-Unis en volume (35,200 km3), lorsque le lac est plein, soit la capacité de près de 400 Lacs Léman (89 km3)! Le lac sert à produire de l’électricité pour l’Arizona, le Nevada, et la Californie. Néanmoins, à cause des sécheresses répétées dans l’Ouest des États-Unis, le débit du fleuve Colorado est de plus en plus faible, et le niveau du lac Mead ne cesse de baisser. Aujourd’hui, le lac a perdu près de la moitié de sa capacité, et si le niveau du lac baisse trop, la centrale hydro-électrique de 2000 MW ne pourra plus produire d’électricité.

Lake Mead et Hoover Dam.

La construction du barrage dura de 1931 à 1936, pendant la Grande Dépression, et employa des milliers de travailleurs. Long de 379 m, haut de 221 m, épais de 200 m à la base et de 14 m au sommet, ce barrage est la plus grande structure en béton de l’époque, d’un volume de près de 2,500,000 m3. À cause des dimensions énormes de la structure, les ingénieurs ont du utiliser des techniques encore en développement au moment de la construction, notamment pour refroidir le béton en un temps suffisamment rapide. Le chantier était dangereux, en particulier pour les travailleurs chargés de dégager les roches mal stabilisées de la falaise afin d’atteindre une roche stable qui puisse servir de fondation au barrage. Plus d’une centaine de personnes périrent sur le chantier.

En aval du barrage, les deux centrales hydro-électriques sont adossées à la falaise de part et d’autre du fleuve Colorado.
Route 93 et station électrique côté Nevada, servant à envoyer l’électricité produite par le barrage sur le réseau.

Avant la construction du Memorial Bridge achevée en 2010, la route 93 passait sur le barrage. Le Nevada et l’Arizona appartenant à deux fuseaux horaires différents, Pacific Time pour le Nevada et Mountain time pour l’Arizona, deux grosses horloges indiquaient aux voyageurs les heures de chaque état. Cependant, l’Arizona ne passe plus de l’heure d’hiver à l’heure d’été depuis plus de 50 ans. Au moment de notre voyage l’heure était donc la même dans les deux états. La route 93 est maintenant uniquement accessible depuis le Nevada et réservée à la maintenance du barrage, ainsi qu’aux visiteurs. Depuis 2010, les voyageurs empruntent l’autoroute US93 qui passe sur le Mémorial Bridge. Ce pont possède également une passerelle avec vue sur le barrage.

Caractéristiques du Memorial Bridge.
Vue du Hoover Dam côté exutoire. Il y a quelques années, le lac était encore à son plus haut niveau, et recouvrait la roche jusqu’en haut de la bande claire visible tout autour du lac.
Vue du Hoover Dam côté lac Mead – de la gauche vers la droite, on peut voir: le Memorial Bridge, le déversoir côté Arizona, le barrage, les lignes à haute tension qui partent vers le Nevada, les tours de captage d’eau (lorsque le lac est plein, l’eau arrive au niveau des passerelles), et le déversoir côté Nevada.

Le fleuve Colorado a un très grand bassin versant (670,000 km2, soit plus de 3 fois la France), qui couvre la majorité de l’Arizona, une partie du Colorado, où le fleuve prend sa source, de l’Utah, du Nouveau Mexique, du Nevada, de la Californie, et du Mexique, où le fleuve forme un delta donnant sur le Golfe de Californie. Cette source d’eau douce alimente aujourd’hui plus de 36 millions de personnes en eau potable, dont les grandes villes de Las Vegas (Nevada), Los Angeles (Californie), San Diego (Californie), Phoenix (Arizona), Tucson (Arizona), et est excessivement utilisée pour l’agriculture dans cette région aride. Le fleuve est tellement surexploité que très peu d’eau arrive aujourd’hui jusqu’au Golfe de Californie, mettant en danger les espèces animales et végétales dépendantes d’un milieu saumâtre. La présence de barrages qui régulent le débit du fleuve est également néfaste pour les environnements dépendants d’inondations temporaires, qui étaient fréquentes auparavant.

Cet article fait partie d’une série d’articles consacrés à mon voyage dans l’Ouest des États-Unis en mars-avril 2022. Vous pouvez accéder à la liste des articles de cette série, à l’article précédent (March 22 – Descente du Colorado Plateau), et à l’article suivant (March 22 – Red Rock Canyon National Conservation Area).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.