May 21-26 – Edinburgh

Workshop

Avion entre Dublin (où on avait une correspondance) et Edimbourg

Juste après le séjour de mes parents en Nouvelle-Angleterre, tout mon groupe de recherche avait un workshop à Édimbourg en Écosse sur le thème des émissions négatives. Les émissions négatives sont toutes les technologies ou toutes les approches qui sont capables de capturer du CO2 présent dans l’atmosphère. Le but est ensuite de stocker ce CO2 de façon permanente pour limiter le changement climatique en cours. Arrêter les émissions de CO2 dans l’atmosphère et développer ces technologies à émissions négatives permettrait de réduire la concentration de CO2 dans l’atmophère et potentiellement de rester en-dessous de 2 degrés celsius de réchauffement global de l’atmosphère, comme décidé par les accords de Paris en 2015.

Visite de la ville

Après ces trois jours intenses de workshop, nous sommes allés visiter la ville sous le soleil! Au programme: montée jusqu’au Château, puis balade dans les rues pour découvrir le centre-ville.

Princes Street Garden

Actualité politique vers Princes Street Garden
Aperçu du château derrière Prices Street Garden

Le Château d’Édimbourg

Les plus anciens batiments constituant le château d’aujourd’hui datent du XIIe siècle, mais l’occupation du lieu remonterait à l’âge de fer. Ce château est perché en haut d’une colline, qui est en fait une coulée de lave probablement liée à l’activité volcanique lors de l’ouverture de l’océan Atlantique il y a environ 150-200 millions d’années. Un côté de la coulée est abrupt et permet d’éviter les intrusions ennemies. La vieille ville fortifiée d’Édimbourg se situe de l’autre côté qui descend en pente plus douce en suivant le Royal Mile jusqu’au Palais de Holyrood house .

L’assemblée d’Écosse
Parvis du Château
L’université d’Edimbourg en arrière plan, vue du parvis du château

Visite de la vieille ville

Nous avons déambulé dans les rues de la vieille ville avant de retrouver un autre participant du workshop et un de ses amis écossais, qui nous a fait découvrir les endroits touristiques et aussi les recoins cachés de la ville. On a biensûr gouté le haggis (gastronomie locale) et on est même entrés dans un magasin de kilts et autres vêtements traditionnels! 🙂

St Giles’ cathedral
Pause Haggis au Tolbooth Market!

Around Holyrood

Parlement écossais
À côté du musée Dyanmic Earth, les roches disposées le long de la montée vers le haut de l’amphithéâtre représentent les différentes roches présentes dans la région d’Édimbourg. Elles sont présentés par ordre chronologique de formation (de droite à gauche sur la photo), a plus récente étant… un bloc de béton!
Holyroodhouse où séjourne la Reine Élizabeth II lorsqu’elle est en Écosse.
Les emblèmes de l’Écosse: le drapeau de l’Écosse, la licorne, le lion Rampant et le chardon.

Calton Hill

Le National Monument sur Calton Hill, qui aurait dû être une réplique du Parthénon.
Les visiteurs d’Édimbourg sur la Calton Hill, de gauche à droite et de haut en bas: un ami de Soheil (qui nous a guidé dans la ville), Soheil, Noah, Caleb, moi et Cyrus
Vous ne trouvez pas que la montagne à l’arrière plan à droite a une petite allure de volcan?
Le Nelson Monument sur Calton Hill
Salisbury Crags, c’est une autre coulée de lave!
Monument en mémoire des soldats americano-écossais dans le cimetière de Old Calton Burial Ground

Salisbury Crags

Le lendemain le temps est moins ensoleillé. Nous avons tout de même décidé de monter en haut de Salisbury Crags (la coulée de lave visible plus haut) pour avoir une vue des alentours, et pour le fun!

Le château d’Edimbourg sur la colline au centre de la ville
Holyroodhouse

Dernier coup d’œil à la ville

Certaines rues sont à deux étages au niveau des fortifications de la vieille ville.
Apparemment lui aussi il voyage!

Après cette semaine en Écosse, la suite est à Paris!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *