July/Aug – Germantown, MD

On commence à prendre nos petites habitudes à Germantown dans le Maryland. La plupart des courses peuvent se faire à pied ce qui est bien pratique! Dans un rayon de 10 minutes à pied on trouve: le supermarché, la pizzeria, les marchants de vin, de thé et de glace, et autres restaurants où on peut acheter à emporter, mais aussi des salons de coiffure, des médecins et la librairie municipale. On a aussi un petit parc au pied de l’immeuble dans lequel on va marcher en fin de journée pour s’aérer après le travail. Contrairement à l’étang de Elm Park à Worcester (Massachusetts), le Town Center Park ressemble plus à une zone humide.

Courte histoire de Germantown

Germantown (Maryland) est une ville de 90,000 habitants qui s’étend sur 28 km2. Dans les années 1830-1840, un groupe de marchants allemands se sont établis dans la région, donnant son nom à la ville, bien que la plupart des habitants soient d’origine anglaise ou écossaise.

Pendant la guerre de sécession (1861-1865), le maryland est resté dans l’Union (les états du Nord) plutôt que de rejoindre la Confédération (les états du Sud), bien que ce soit un état esclavagiste. Germantown a donc eu des soldats à rejoindre les deux armées. Le maryland étant un état frontière entre l’Union et la Confédération, il est le lieu de nombreuses batailles.

La ville a commencé à s’étendre après la guerre de sécession, avec notamment l’ouverture d’une école. L’arrivée de la commission de l’énergie atomique (aujourd’hui le département de l’énergie) dans la ville vers la fin des années 1960 ainsi que la proximité de Washington DC a participé au développement de la ville.

Town center Park

Town Center Park
Town Center Park
Town Center Park

Comme sur l’image ci-dessous, il y a souvent des oiseaux dans le parc, perchés sur les branches mortes des arbres ou cachés dans les feuillages. On a parfois la chance d’apercevoir des cardinaux au manifique plumage rouge pour le mâle et brun rosé pour la femelle. À terre, les lapins sont rois, ils détalent à notre approche ou s’applatissent sur l’herbe pour se camoufler (pas toujours avec succès).

Town Center Park
Montgomery County Library – bibliothèque municipale
Montgomery County Library – bibliothèque municipale, vue depuis le Town Center Park
Pinnacle Apartment Complex vu depuis le Town Center Park
Quartier résidentiel proche du Town Center Park

Un soir peu avant la tombée de la nuit, on remarque une tortue serpentine qui tente de traverser la route au bout du parc. Elle a accompli un tier de la traversée lorsqu’on tente de lui venir en aide en ralentissant les voitures. Malheureusement les conducteurs ne sont pas très patients et notre tortue se retrouve sur la ligne médiane, des voitures passant de chaque côté, avant de décider de rebrousser chemin.

July 4/5 – Installation

La bouilloire!

Le week-end, on récupère activement de notre longue journée de route entre Worcester et Germantown. Avant de commencer à explorer les environs, le samedi et le dimanche sont consacrés à déballer les cartons, ranger les affaires et faire les courses pour se créer un environnement agréable et pouvoir travailler. Cela ne va pas sans péripéties. Le samedi on décide de faire du thé avant d’organiser la cuisine. Il y a des cartons un peu partout et la bouilloire se retrouve sur le bord du plan de travail. Peu de temps après, je décide de nettoyer les étagères situées au-dessus du plan de travail, j’oublie que la bouilloire est juste à côté, je me penche pour nettoyer l’étagère, et je me fais une belle brûlure. Forcément, comme on n’a pas encore tout déballé, la pharmacie est quelque part, au fond d’un carton anonyme… Cyrus décide donc d’aller à la pharmacie la plus proche pendant que je reste sous la douche froide.

Le 4 juillet

Le samedi, c’est le 4 juillet, date à laquelle les américains célèbrent l’indépendance des États-Unis en 1776. C’est l’occasion de sortir les drapeaux américains (encore plus que d’habitude), de boire plus que de raison (il y avait des messages pour rappeler de ne pas conduire après avoir bu tout le long de la route entre le Massachusetts et le Maryland) et de tirer des feux d’artifice. En raison de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, tous les événements du 4 juillet sont annulés à Germantown. On reste donc célébrer à la maison, comme l’année dernière.

En 2019, on avait loupé le feu d’artifice à Worcester, parce qu’il avait eu lieu le 2 juillet au lieu du 4 juillet et qu’on ne s’était pas renseignés suffisamment en avance. Le 2 juillet 2019, en rentrant tard du labo on avait aperçu un feu d’artifice depuis les hauteurs campus. Cyrus m’avait dit: ce n’est pas le bon jour, ils doivent être en train de s’entrainer! Le 4 juillet on s’était rendu au lieu du feu d’artifice à l’heure indiquée sur le site internet de la ville. Étrange, il y avait peu de voitures garées et juste trois clampins comme nous qui avaient l’air un peu perdus. Le lieu était bon, l’heure était bonne, mais la date était… le 2 juillet! On s’était alors dit qu’on verrait le feu d’artifice de 2020, sans se douter qu’on ne serait plus à Worcester et qu’il y aurait une pandémie, entraînant l’annulation de la majorité des événements impliquant des foules.

L’appartement

Dans ce nouvel appartement, nous avons plus d’espace qu’à Worcester où on avait une petite chambre pour deux, et où on partageait cuisine, salon et salle de bain avec deux autres colocataires. Pour travailler, Cyrus avait un mini bureau dans la chambre, et moi j’étais dans le canapé. Ici, on a une cuisine ouverte sur un salon / salle à manger avec balcon, une salle de bain, une chambre et un bureau, le tout refait à neuf. À la fin du week-end on a réussi à avoir une chambre, une salle de bain et une cuisine fonctionnelles!

Les magasins ont en général peu de choix réel et peu de stock, on n’a donc pas pu trouver des bureaux à notre goût. Ce que j’entends par choix réel, en gardant l’exemple des bureaux, c’est qu’on va pouvoir trouver des bureaux de 36 couleurs différentes, mais qui auront tous les mêmes dimensions. On a alors fait appel à notre « nouveau copain » Jeff (Bezos, le PDG d’Amazon) et au cours de la semaine suivante, les bureaux nous ont été livrés. Lorsqu’on voit le peu d’options disponibles dans les magasins et qu’il faut en plus transporter ses achats jusqu’à chez soi, ou attendre plusieurs jours avant d’être livré, on comprend le succès d’Amazon, qui a un choix plus important, des délais de livraison imbattables, et malheureusement des conditions salariales déplorables. Néanmoins, on a maintenant un vrai espace de travail, mieux que celui qu’on avait au WPI! Il ne nous reste plus qu’à acquérir un canapé et une table pour la salle à manger.

July 3 – Hello Germantown!

Travaillant à distance depuis mars, ça ne change pas grand chose que je sois à Worcester (Massachusetts) ou à Philadelphie (Pennsylvanie) ou à Germantown (Maryland) pour travailler. J’ai donc décidé dans un premier temps de déménager avec Cyrus à Germantown début juillet avant de trouver un appartement à Philadelphie.

En prévision du déménagement le week-end du 4 juillet et d’une semaine chargée au boulot, j’ai commencé à rassembler mes affaires le week-end précédent dans multiples valises, sacs et cartons, toujours étonnée d’accumuler tant de choses en peu de temps. Le 4 juillet (4th of July, jour commémorant l’indépendance des États-Unis acquise en 1776) tombe un samedi, dans ce cas le vendredi précédent est aussi férié (si c’était tombé le dimanche, c’est le lundi qui aurait été férié). Nous avons donc décidé de déménager le 3 juillet.

Cyrus est allé louer un camion U-Haul le 2 et avait embauché deux déménageurs pour déplacer les meubles et cartons les plus lourds. Il est ensuite retourné à la location pour qu’il attachent sa voiture sur une remorque derrière le camion. Pendant ce temps-là j’en ai profité pour terminer mon travail de la semaine. J’avais une date limite concernant le projet de livre sur les émissions négatives pour lequel nous avons déjà organisé deux workshops, un à Édimbourg et l’autre au WPI. Ensuite, on a fini de charger le camion, la voiture de Cyrus et ma voiture et… on a dormi par terre dans la chambre vide!

Le vendredi 3 on a pris la route vers 9h, le camion et la remorque passant tout juste entre les voitures au bout de notre rue. C’est parti pour 420 miles (675 km) ou 6h40 de route (sans compter les pauses)! Google Maps nous a fait passer par Hartford (capitale du Connecticut), New York City, Philadelphie, Baltimore et Washington DC. Nous avons donc traversé 6 états: le Massachusetts, le Connecticut, l’état de New York, le New Jersey, le Delaware et le Maryland, et nous sommes passés tout proche de la Pennsylvanie et du District de Columbia.

Vers New York City, la route la plus courte passe par le Nord de l’île de Manhattan et le George Washington Bridge pour rejoindre le New Jersey. L’accès au pont se fait par un méga échangeur dans lequel je me suis évidemment trompée de rampe pour atterir sur l’extrême Nord de Broadway! C’est juste le moment ou un collègue m’a appelé pour parler boulot… On verra ça plus tard, c’est pas trop le moment! D’autant plus que les newyorkais ont autre chose à faire que de laisser la priorité à une touriste perdue du Massachusetts. Le détour a été assez court: 10m sur Broadway et la deuxième tentative d’accès au pont a été la bonne.

Au Sud de New York City, le New Jersey est marécageux et industrialisé, ce qui est assez étrange. On passe sur plusieurs longs ponts avec vue sur des lacs, cimenteries, marais, raffineries, rivières et l’aéroport de Newark. On passe aussi derrière (à l’Ouest de) la zone portuaire qu’on aperçoit à l’Est de la Upper Bay lorsqu’on prend le bateau du Sud de Manhattan à Staten Island pour voir la statue de la Liberté.

Au cours du trajet, j’ai retrouvé Cyrus pour quelques pauses repos/nourriture/essence. Peu avant d’arriver à Germantown (Maryland), on s’arrête à la location de U-Haul pour détacher la remorque du camion. On arrive finalement peu après 18h à l’appartement, après 9h sur les routes. Cyrus a de nouveau embauché deux déménageurs. Heureusement, car l’appartement est au 3e étage sans ascenseur, les escaliers sont en extérieur et il fait une chaleur moite. Le camion et ma voiture sont déchargés en moins d’une heure, ce qui nous permet de ramener le camion dans les temps et de récupérer la voiture de Cyrus. Le soir on choisi la solution la plus simple et on commande à emporter dans un restaurant juste à l’entrée du complex d’appartements.