March 16 – Sortie à Boston

Faneuil Hall

Aujourd’hui petite excursion à Boston, principalement culinaire, mais également avec un peu d’Histoire. Le but étant de se balader dans la ville en commençant par le Faneuil Hall Marketplace. C’est un long bâtiment rempli d’échoppes de nourriture à emporter des quatre coins du monde, chacun peut y trouver son compte: sandwichs de toutes sortes, pizzas, pâtisseries, nourriture vegan, sushis,… et évidemment le fameux lobsta!

Bienvenue au ministre de l’écologie français! 😉

North End

Ça c’était le plat. Et le dessert??? Pour ça nous sommes allés dans le quartier de North End, un des plus anciens quartier de Boston qui est aussi traditionnellement le quartier irlandais, puis le quartier italien à partir du XIXe siècle. Mike’s Pastry vend apparemment les meilleurs cannoli de Boston. Notre collègue italienne nous avait prévenus: « It is not real italian cannolli! », on quand même essayé, et sans avoir jamais goûté de cannoli italiens, on s’est dit qu’elle avait sûrement raison…

Ce week end c’est aussi la Saint-Patrick, les tenues vestimentaires étaient donc au vert, et la population plutôt joyeuse!

La déclaration d’indépendance

Au cours de notre balade, nous sommes tombés sur un démonstration d’impression de la déclaration d’indépendance, tel que c’était fait à l’époque, en 1776.

Voici la presse! On humidifie la feuille de papier sur laquelle on veut imprimer et on la fixe sur son support (à gauche), puis on encre la plaque en fonte constituée de lettres en relief.
On referme le support pour placer la feuille de papier sur la plaque en fonte et on place la tout sous la presse.
On actionne le levier pour remonter la presse…

Les États-Unis ont bouté les anglais hors de leur territoire, ils sont indépendants! A ce moment-là le pays ne ressemblait pas à celui qu’on connait aujourd’hui: la France possédait la Louisiane et une partie des grandes plaines jusqu’au Canada, mais ces territoires n’étaient quasiment pas colonisés, le Mexique possédait une partie du Sud des États-Unis actuels et de la Californie, et une bonne partie du territoire était occupé par les amérindiens qui n’avaient pas encore été complètement chassés de leurs terres. A leur indépendance les États-Unis regroupaient 13 états fondateur localisés sur la côte Est du continent et dont les frontières ont également évolué par la suite: Massachusetts, New Hampshire, Rhode Island, Connecticut, New York, Delaware, Maryland, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud et Géorgie.

Le port

Avant de rentrer à Worcester, nous nous sommes un peu baladés dans le port.

Le repos des promeneurs, ou comment regarder un gratte-ciel sans se tordre le cou.

March 9 – Aventure de voiture

Ma voiture n’est pas toute neuve. Elle date de 2011 ce qui n’est pas excessif, mais quand même, elle a besoin qu’on prenne soin d’elle, et les températures hivernales de Nouvelle-Angleterre ne lui conviennent pas trop. Ou dit plus simplement, j’en ai eu marre de devoir la faire démarrer avec les câbles à chaque fois que j’en ai besoin. D’autant plus qu’à chaque fois il faut déranger une personne de bonne volonté disponible pour prêter sa voiture.

Je pensais d’abord aller chez le garagiste, mais plusieurs personnes m’ont dit que c’était facile à faire. J’ai donc décidé de jouer les mécanos et de changer la batterie moi-même. Les câbles étaient tellement corrodés que j’ai eu du mal à décrocher l’ancienne batterie, mais j’y suis arrivée! 🙂 Ensuite, après avoir consciencieusement nettoyé les connecteurs, je connecte un premier connecteur à la batterie, jusque là tout va bien. Mais lorsque je connecte le deuxième connecteur, la voiture se met à klaxonner, pas moyen de l’arrêter, google, youtube, help! En fait pas de panique, il suffisait de fermer et d’ouvrir la voiture et miracle le klaxon s’est arrêté!

Je finis de fixer correctement la batterie, et c’est parti pour de nouvelles aventures! 🙂