Apr 13-16 – Pierrick à Worcester!

La semaine précédente Pierrick avait une conférence sur la côte Ouest, alors sur le chemin du retour vers la Suisse, il a décidé de faire un petit arrêt à Worcester! Bienvenue les amis! 😀 Et petit rappel au cas où: c’est valable pour tout le monde!

Samedi – Un peu d’Histoire – le Freedom trail à Boston

Boston est l’une des premières villes fondées par les colons aux États-Unis, et des événements clés pour la libération des colonies britanniques s’y sont déroulés. Le Freedom Trail nous mène à travers la ville pour présenter les différents lieux, acteurs et événements majeurs qui ont débouché sur l’indépendance du pays. Le chemin est indiqué par une ligne de brique rouge, qui peut vite être perdue si vous avez le nez en l’air ou que vous papotez avec vos copains! Suivez la visite!

Boston Public Garden – George Washington (1732-1799) statue – Un des pères fondateurs (Founding Father) des États-Unis, il a présidé la commission qui a établi la constitution (ratifiée le 21 juin 1788) et le gouvernement fédéral. C’est le premier président des États-Unis de 1789 à 1797.
Boston Public Garden – jardin botanique
Boston Public Garden
Boston Public Garden
Boston Common – C’est le plus ancien parc du pays (1634).
Boston Common – Soldiers and Sailors Monument
Immeuble donnant sur le Boston Common
Massachusetts State House – La partie principale a été construite en 1798 et les deux ailes ont été ajoutées au XIXe siècle. Avant la construction des gratte-ciels, sa coupole dorée à la feuille par Paul Revere (important acteur de l’indépendance, voir plus bas) dominait toute la ville. Dans la chambre des représentants se trouve la Sacred Cod, une morue en bois sculpté qui représente les richesses maritimes du Massachusetts.

Park Street Church – Dans cette église construite en 1809, William Lloyd Garrison (1805-1879) prononça son premier discours anti-esclavagiste en 1829. En 1832 il fonda ensuite la New England Anti-slavery Society qui avait pour but d’informer la population sur les préjudices de l’esclavage et du racisme. Le Massachusetts est l’un des premiers états à déclarer l’esclavage illégal en 1783.

Old Granary Burying Ground (1660) – les tombes les plus anciennes sont ornées d’une tête de mort, en Nouvelle-Angleterre les stèles peuvent aussi être ornées de têtes d’anges et d’un sablier ailée, symbolisant la fuite du temps.
Intérieur de la King’s Chapel (1754) – Construite à l’emplacement de la plus ancienne église anglicane du pays.
Custom House Tower (déjà vue ici et ). Le bâtiment a été construit entre 1837 et 1847, et la partie avec l’horloge a été ajoutée plus tard entre 1913 et 1915.
Old State House – Ce bâtiment occupait un rôle central avant l’indépendance des Etats-Unis en 1776. C’est là qu’on eut lieu les débats sur les taxes anglaises, et la déclaration d’indépendance a été lue publiquement pour la première fois depuis le balcon le 18 juillet 1776.
Old State House
Enseignes dans le Faneuil Hall Marketplace – petite pause lobster pour le goûter! Le Faneuil Hall, constuit en 1742, était un lieu d’expression publique et de contestation pendant la période précédant l’indépendance.
Paul Revere house dans le quartier de Nort End – C’est de là que Paul Revere parti pour sa fameuse chevauchée, explications: Au printemps 1775 les Anglais perdent patience face à la résistance américaine qui proteste contre des taxes trop élevées, notamment sur le thé (la Boston Tea Party a eu lieu le 28 novembre 1773). Le 18 avril 1775, le général Thomas Gage organise un raid nocturne dans les dépôts de Lexington et Concord pour confisquer les armes des colons rebelles. Avertis par des espions, l’arrivée des Anglais par la mer est signalée à Boston par deux lanternes au clocher de la Old North Church et Paul Revere part à cheval à travers la nuit pour avertir Samuel Adams et John Hancock à Lexington, qui eurent le temps de se préparer à combattre les Anglais.
Quartier de North End
Ils sont partout ces Bretons, même sur les poubelles de Boston!
Vue du quartier des affaires depuis le quartier de North End
Retour au Boston Public Garden, il est temps de rentrer à Worcester!

Dimanche – Visite de Worcester

Le dimanche on est resté à Worcester. On s’est baladés sur les lieux de mon quotidien: Elm Park, Price Chopper et le campus du WPI, où j’ai montré le labo a Pierrick. On est ensuite allé au centre ville à pied, malheureusement il n’y avait aucun événement et la ville n’était pas très animée. Mais ça ne nous a pas empêché de nous balader, d’aller boire un café, et de bien discuter! 😀

Mar 31 – Mass MoCA

Un peu de culture! Un temps pluvieux, c’est parfait pour aller au musée, et c’est l’occasion pour une sortie au Massachusetts’ Museum of Contemporary Art ou simplement Mass MoCA à North Adams dans l’Ouest du Massachusetts. Et c’est aussi l’occasion de retrouver Ulysse qui n’habite pas très loin.

Sur la route, comme à chaque fois que je vais dans ce coin-là, on a eu de la neige, et oui malgré quelques signes du printemps, il fait encore froid en Nouvelle Angleterre!

Le musée est localisé dans un bâtiment en brique réhabilité d’une ancienne usine électrique, en voici un aperçu.


March 17 – Défilé de la St Patrick à South Boston

Plusieurs défilés avait lieu ce week-end à Boston pour la Saint-Patrick. South Boston est traditionnellement le quartier irlandais de Boston, on a donc décidé d’aller voir ce défilé-là.

Aux États-Unis tout défilé est un prétexte pour glorifier l’armée et les vétérans, on a donc vu un bon nombre de militaires de toutes sortes (Air Force, Navy, Marines,…) et de toutes les époques. Les premiers colons anglais étant arrivés du côté de Boston à bord du Mayflower en 1620 et une partie de l’indépendance des États-Unis s’étant jouée dans la région de Boston, il y a de quoi faire question costumes militaires.

Il y avait également des musiciens, des majorettes et des associations de toutes sortes qui étaient représentées dans le défilé. Il y avait des drapeaux irlandais un peu partout, du vert et beaucoup de verres!

Nouveaux gratte-ciels à Seaport District
Cyrus sur Summer Street
Et un chasseur de fantômes!

March 16 – Sortie à Boston

Faneuil Hall

Aujourd’hui petite excursion à Boston, principalement culinaire, mais également avec un peu d’Histoire. Le but étant de se balader dans la ville en commençant par le Faneuil Hall Marketplace. C’est un long bâtiment rempli d’échoppes de nourriture à emporter des quatre coins du monde, chacun peut y trouver son compte: sandwichs de toutes sortes, pizzas, pâtisseries, nourriture vegan, sushis,… et évidemment le fameux lobsta!

Bienvenue au ministre de l’écologie français! 😉

North End

Ça c’était le plat. Et le dessert??? Pour ça nous sommes allés dans le quartier de North End, un des plus anciens quartier de Boston qui est aussi traditionnellement le quartier irlandais, puis le quartier italien à partir du XIXe siècle. Mike’s Pastry vend apparemment les meilleurs cannoli de Boston. Notre collègue italienne nous avait prévenus: « It is not real italian cannolli! », on quand même essayé, et sans avoir jamais goûté de cannoli italiens, on s’est dit qu’elle avait sûrement raison…

Ce week end c’est aussi la Saint-Patrick, les tenues vestimentaires étaient donc au vert, et la population plutôt joyeuse!

La déclaration d’indépendance

Au cours de notre balade, nous sommes tombés sur un démonstration d’impression de la déclaration d’indépendance, tel que c’était fait à l’époque, en 1776.

Voici la presse! On humidifie la feuille de papier sur laquelle on veut imprimer et on la fixe sur son support (à gauche), puis on encre la plaque en fonte constituée de lettres en relief.
On referme le support pour placer la feuille de papier sur la plaque en fonte et on place la tout sous la presse.
On actionne le levier pour remonter la presse…

Les États-Unis ont bouté les anglais hors de leur territoire, ils sont indépendants! A ce moment-là le pays ne ressemblait pas à celui qu’on connait aujourd’hui: la France possédait la Louisiane et une partie des grandes plaines jusqu’au Canada, mais ces territoires n’étaient quasiment pas colonisés, le Mexique possédait une partie du Sud des États-Unis actuels et de la Californie, et une bonne partie du territoire était occupé par les amérindiens qui n’avaient pas encore été complètement chassés de leurs terres. A leur indépendance les États-Unis regroupaient 13 états fondateur localisés sur la côte Est du continent et dont les frontières ont également évolué par la suite: Massachusetts, New Hampshire, Rhode Island, Connecticut, New York, Delaware, Maryland, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud et Géorgie.

Le port

Avant de rentrer à Worcester, nous nous sommes un peu baladés dans le port.

Le repos des promeneurs, ou comment regarder un gratte-ciel sans se tordre le cou.

March 9 – Aventure de voiture

Ma voiture n’est pas toute neuve. Elle date de 2011 ce qui n’est pas excessif, mais quand même, elle a besoin qu’on prenne soin d’elle, et les températures hivernales de Nouvelle-Angleterre ne lui conviennent pas trop. Ou dit plus simplement, j’en ai eu marre de devoir la faire démarrer avec les câbles à chaque fois que j’en ai besoin. D’autant plus qu’à chaque fois il faut déranger une personne de bonne volonté disponible pour prêter sa voiture.

Je pensais d’abord aller chez le garagiste, mais plusieurs personnes m’ont dit que c’était facile à faire. J’ai donc décidé de jouer les mécanos et de changer la batterie moi-même. Les câbles étaient tellement corrodés que j’ai eu du mal à décrocher l’ancienne batterie, mais j’y suis arrivée! 🙂 Ensuite, après avoir consciencieusement nettoyé les connecteurs, je connecte un premier connecteur à la batterie, jusque là tout va bien. Mais lorsque je connecte le deuxième connecteur, la voiture se met à klaxonner, pas moyen de l’arrêter, google, youtube, help! En fait pas de panique, il suffisait de fermer et d’ouvrir la voiture et miracle le klaxon s’est arrêté!

Je finis de fixer correctement la batterie, et c’est parti pour de nouvelles aventures! 🙂